Les destinations prisées des touristes écoresponsables

Limiter les impacts négatifs du voyage sur l’écosystème environnemental et sur les populations locales, tel est le défi du tourisme durable. Avec ses multiples variantes, les voyageurs peuvent désormais s’engager dans la grande aventure du développement durable. Quelles sont donc les meilleures destinations pour un tourisme écoresponsable ?

La Malaisie pour un tourisme responsable

De par sa définition qui veut que le tourisme responsable soit une démarche volontaire du voyageur et de son voyagiste, il s’agit de minimiser au maximum l’impact de ce voyage sur le mode de vie local et sur l’environnement.
A cet effet, la Malaisie représente une destination idéale grâce à ses richesses naturelles et sa multiculturatité. Grâce à sa situation géographique proche de l’équateur, sa végétation est très luxuriante et son relief élevé. Faisant partie des quatre Tigres Asiatiques, ce pays nécessite la contribution des voyageurs dans la préservation de sa nature et de son territoire.

La Bolivie pour un tourisme solidaire

Permettant la création d’un lien de solidarité entre le voyageur et la population, une partie du coût du voyage sera versée au financement de divers projets élaborés par les communautés locales. Bolivie se place en haut de la liste pour ce type de tourisme.
Avec sa culture multi-ethnique, tous les circuits touristiques proposent d’aller à la découverte de la population locale. Que ce soit sur les rives du lac Titicaca ou au fin fond de l’Amazonie, vous serez accueillis au sein des familles Quechuas et Aymaras. Ils vous feront découvrir leur territoire et leurs coutumes.

La Costa Rica pour un écotourisme de luxe

Comme il s’agit de profiter des merveilles de l’environnement tout en le respectant, l’écotourisme se pratique exclusivement en milieu naturel. Et les retombées financières doivent profiter aux communautés locales.

Par rapport à ses voisins d’Amérique centrale, ce pays bénéficie d’un territoire riche en biodiversité. Avec plus de 25 % de superficie protégé et représentant 6 % de la biodiversité mondiale, Costa Rica est devenue une destination écotouristique à part entière. Conscient de leurs atouts, les autorités locales ont su mettre en place une politique qui leur a permise de gérer leur succès.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *